Actualités

Mémoire des Equipages

La société de Vènerie a récemment créé un nouveau site internet regroupant (...)

Saint Hubert 2016

La Saint Hubert de l’équipage se déroulera le samedi 5 novembre. La messe (...)

France 3 : Les Carnets de Julie - Arrêt au Pique Avant

L’émission de France 3 "Les carnets de Julie", présentée les samedis à 16h55 (...)

Charte du suiveur

En ce début de saison, nous demandons à nos suiveurs réguliers et occasionnels (...)

Visiteurs connectés : 3

83-84 : Pierre Berthier sur "le retour aux sources"

RETOUR AUX SOURCES

Après 10 années de laisser-courre dans la Nièvre, l’Equipage a renoué ses liens avec l’Oise, en allant chasser sur ses anciens territoires, grâce à l’invitation de Monsieur LACHAZE, Maître d’équipage.

L’accueil fut des plus chaleureux… d’ailleurs, nous étions " en famille " puisqu’autrefois, Le Rallye Trois Forêts et le Pique Avant Nivernais ne faisaient qu’un.

PREMIERE CHASSE EN FORET D’HALATTE

Une foule considérable suit cette première chasse : 4 à 5 cents voitures. ll y a environ une centaine de chevaux et autant de chiens. Sur les BATIS, on attaque deux cerfs de meute à mort : un dix cors et une quatrième tête. La quatrième tête se déharde au nez des chiens.

Bien emmené, le cerf se fait chasser sur le Mont Alta durant trente minutes, avant de livrer un dix cors que Ia moitié des chiens vont suivre. Nous décidons de chasser ce cerf. Les chiens sont ralliés sur la voie de cet animal, qui fera sa chasse entre le Mont Alta et la route.

Au bout de cinquante minutes, il tient les abois au dessus de Pont-Saint-Maxence. ll repart, mais, inévitablement descend dans la ville. Heureusement les chiens sont arrêtés et la retraite de grâce sonnée.

DEUXIEME CHASSE - MARDI A CHANTILLY

Rendez-vous au Poteau des BRUYERES.

On attaque de meute à mort dans un vieil entreillagement où un cerf troisième tête bondit. ll fait le tour du Poteau des Bruyères, où les chiens sont rameutés.

ll bute à la Route des Vignettes, tape au change, puis relancé, il fait un tour vers le Poteau Saint-Hubert. ll revient, route des Vignettes, le chapitre, va en direction de la R.N. 17. II saute la route, Poteau Neuf, passe sousl’autoroute du Nord et rentre en Forêt d’Ermenonville : poteau de la Butte aux Gendarmes, là longe le treillage du Golf de Morte-Fontaine, et va se faire harder au poteau du Merisier où il livre le change.

A 17 heures, la rentrée au chenil est sonnée, dans les gorges Saint-Barthélemy.

TROISIEME CHASSE - EN FORET D’ERMENONVILLE

Rendez-vous à la Baraque Chaalis.

N’ayant pas d’animal au rapport, on foule à la Billebaude, du Platane jusqu’à Sainte-Marguerite, où les chiens prennent une voie qui rentre dans Molton.

Un récri, un dix cors est lancé ! ll fait un tour dans l’île puis sort au nez des chiens.

Le Grisard, Baraque Chaalis, le Belet, se harde avec une quatrième tête, les Fonds d’Enfer, se déharde, Baraque Noire, Poteau de la Fourchette, le Platane, Sainte-Marguerite, la Vue du Cerf, I’Homme Mort où il tape au change. Bien maintenu, il va à Vallière et prend I’eau dans Molton. ll est servi par M. de Bordas après deux heures de chasse.

La curée se fait à la Baraque Chaalis.

Ce déplacement dans I’Oise fut très agréable grâce à l’ambiance extraordinaire qui régnait tout particulièrement à Baron où il était fortement question d’un certain " Loulou ".

Merci à vous tous, chers amis, de nous avoir permis de retrouver ces forêts et de nous avoir réservé un tel accueil.

A bientôt, peut-être, dans la Nièvre…

P. B.

Répondre à cet article