Actualités

Vidéo des années 60

Après avoir vu les photos de Jean de Roüalle, Hubert Colladant et leurs (...)

Chasses annulées jusqu’à la fin de saison

Le 16 mars 2020 Ci-dessous la demande de la Société de Vènerie de suspendre (...)

Saint Hubert 2019 : un siècle de vènerie pour le Pique Avant Nivernais

Le vendredi 25 octobre, à 20h30 en l’Abbatiale de la Charité sur Loire, un (...)

Trompes en Bertranges

L’année 2019 est encore une année riche en événements pour nos deux jeunes (...)

Visiteurs connectés : 3

La meute du Pique Avant

L’équipage du Rallye Pique avant Nivernais est le seul équipage de cerf à chasser avec des français blanc et noir.

Nous sommes également l’un des rares équipages à faire perdurer la traditionnelle méthode d’attaque avec des chiens rapprocheurs.

La meute actuelle de l’équipage est constituée d’environ 150 chiens, principalement des Français blanc et noir de grande vènerie.

La meute d’avant guerre ayant dû être sacrifiée en 1939, seul un trait d’union subsiste, la chienne "Unique" à laquelle on adjoignit quelques chiens issus de meutes ayant survécu.

Le Français blanc et noir se distingue des autres races de chiens courants par la puissance et la profondeur de sa gorge en action de chasse. Depuis 20 ans la nourriture qui leur est offerte est infiniment meilleure en qualité qu’auparavant, ce qui donne des chiens à l’ossature bien développée et la taille plus importante. Mais, et cela est essentiel, ils n’ont rien perdu de leur vitesse.

Si la meute d’aujourd’hui est plus importante qu’il y a 50 ans, elle conserve une proportion de chien de change qui reste constante.

A l’occasion d’un jugement de chien durant l’été 2010 à Fontainebleau, le juge M. J. Paland m’écrit : "Je pense très sincèrement que les Français blanc et noir sont non seulement les aristocrates de la vènerie du cerf mais aussi les plus représentatifs pour la grande vènerie de nos courants de sang français."

Philippe de Roüalle

Galerie

(c) SG (c) SG (c) Benjamin Goutorbe (c) Denis Vauthier (c) Denis Vauthier